Histoires de la résistance française pendant la 2ème guerre mondiale

UNE PORTE OUVERTE SUR LE MAQUIS

 

Ce livre a été réalisé en réunissant les témoignages de quatorze anciens combattants volontaires de la Résistance ayant appartenu au groupement Sud, commandé par Henri Girousse ou au poste de commandement de Romans-Petit, chef des maquis de l’Ain et du Haut Jura. Ils sont tous issus de la première génération des maquisards, c’est-à-dire ceux qui se sont engagés au cours de l’année 1943. Ils nous racontent qu’elles ont été leurs motivations, tout en retraçant leur parcours initiatique dans la Résistance ainsi que leurs premiers pas dans le Maquis. Quatre femmes s’expriment aussi. Trois d’entre elles sont les épouses d’officiers ou de sous-officiers d’active qui ont été les premiers cadres militaires des maquis de l'Ain.

 

Aux témoignages de ces jeunes français originaires de l’Ain ou d’autres départements, nous avons voulu inclure dans ce livre ceux de trois maquisards étrangers. Leur contribution est importante, non seulement en raison de leur formation militaire acquise parfois sous l’uniforme allemand, mais également parce qu’au sein de certains camps du groupement Sud, ils étaient nombreux. Il nous apparaissait indispensable d’intégrer aussi les récits inédits de trois officiers des services spéciaux alliés venant de Londres. Pour la première fois ils découvrent les camps du maquis. Un colonel allemand fait le bilan de l’opération « Caporal ». Dans un rapport transmis à Berlin, celui-ci décrit les camps du maquis ainsi que leur organisation.

De gauche à droite, les frères jumeaux Julien et Marius Roche à la ferme de Morez durant l'été 1943.


Pour la première fois, le cahier des effectifs des camps tenu pour l'année 1943 a été exploité statistiquement.

Ce document unique par son ancienneté et sa rareté apporte des informations précieuses sur l'origine géographique des maquisards, leur âge, leur date d'arrivée dans les camps, leur situation familiale etc.

Pierre Marcault,
chef des maquis du Plan d'Hotonnes,
hiver 1943.

Un historique succinct de tous les camps du Groupement a été inclus. Il couvre la période allant de mai 1943 à février 1944. Il est le fruit des recherches effectuées par Charles Faivre et Marius Roche. Il est accompagné d’une carte de localisation ainsi que de nombreuses photographies inédites.

Défilé des maquisards de l'Ain à Oyonnax, le 11 novembre 1943, la garde du drapeau.

|