Maquis de l'Ain et du Haut-Jura

LA MEMOIRE

Monument aux Ailes Alliées


Ici les ailes alliées apportent l'aide à nos défenseurs et les armes de la libération


ECHALLON (01130)
«La prairie»

Monument aux ailes alliées
Monument aux ailes alliées

Dans ce monument symbolisant l'aide des alliés aux Maquis de l'Ain et du Haut Jura en 1943 et 1944 reposent les cendres :
- du colonel britannique Richard Harry HESLOP 1907 - 1973
- du capitaine américain Owen Denis JOHNSON 1918 - 1993
- du capitaine français Raymond AUBIN dit «Alfred LAJOIE» 1909 - 1991
- du lieutenant canadien Marcel VEILLEUX dit «YVELLO» 1921 - 2004

Ces officiers appartenaient au réseau BUCKMASTER

Monument de la prairie d'Echallon élevé à la gloire des ailes alliées. Le 2 juillet 1989, on retrouve de gauche à droite:
O.D. JOHNSON, Véra ATKINS qui fut l'adjointe du colonel BUCKMASTER, responsable de la section « F » du SOE pour la France, Albert SPENCER, ancien mitrailleur de la RAF, Ernest Henri VAN MAURIK, ancien responsable de l'antenne SOE à la légation britannique de Berne, Carole HESLOP et Richard HESLOP, bette-fille et fils de Richard HESLOP chef du circuit SOE « MARKSMAN » dont les cendres reposent au pied du monument.

Le 4 août 1944, parachutage par 36 forteresses volantes de l'USAAF d'un important sotck d'armes de toutes sortes et d'explosifs.
Le 37ème avion : récit de Capitaine PAUL

Détail du monument
Détail du monument
Parachutage sur la plaine d'Echallon le 1er août 1944
Parachutage sur la plaine d'Echallon le 1er août 1944
Lexique des sigles
Partagez sur les Réseaux Sociaux