Maquis de l'Ain et du Haut-Jura

LA MEMOIRE

Musée d'histoire de la Résistance et de la Déportation de l'Ain et du Haut-Jura


Un lieu d'histoire et de mémoire incontournable au coeur du Haut Bugey


Visite du Musée

Installé au cœur de la ville de Nantua dans l’ancienne maison d’arrêt datant du XIXème siècle, le musée présente des collections dont la richesse et la mise en valeur en font un lieu de mémoire particulièrement évocateur.

La visite se déroule sur deux niveaux et fait pénétrer le public dans les anciennes cellules devenues salles d'exposition.

Visite du musée organisée par Pierre MARCAULT et Marius ROCHE
Visite du musée organisée par Pierre MARCAULT et Marius ROCHE

Un parcours chronologique

Un parcours chronologique dans la nef centrale et à l'étage du musée permet de comprendre les principaux événements survenus dans l’Ain :

Montée des périls et Drôle de Guerre : Cette première partie permet de comprendre le contexte dans lequel la Seconde Guerre mondiale a éclaté. On y découvre également la campagne de France.

Vie quotidienne sous l’Occupation : Tickets de rationnement, gazobois ou grilloir à orge évoquent les difficultés quotidiennes de la population après la signature de l'armistice de 1940.

Vichy et la Collaboration : L'arrivée du Maréchal Pétain au pouvoir marque un bouleversement politique avec la mise en place d'un régime de collaboration. De nombreuses affiches de propagande illustrent cette période.

Résistance civile et premiers réseaux clandestins : De part et d'autres du territoire, des voix s'élèvent contre l'occupant et contre Vichy. Libération, Combat, Franc-Tireur et autres mouvements, rassemblent ceux qui ont décidé de résister.

Résistance armée : A partir de 1943, la résistance se structure et s'organise pour mener diverses actions contre l'ennemi. A partir de juin 1944, elle intensifie son combat pour ouvrir la voie de la libération.

Libération et fin de la guerre : 4 septembre 1944, l'Ain est libéré par les forces résistantes et alliées. Mais il faudra attendre le 8 mai 1945 pour voir l'Allemagne capituler.


Un parcours thématique

Parallèlement au parcours chronologique, certaines thématiques sont mises en valeur à l'intérieur des anciennes cellules.

La presse clandestine : La reconstitution d'un atelier de presse clandestine et la présentation des principaux journaux des résistants illustrent l'une des principales actions de la résistance civile.

La vie au maquis : Suite à l'instauration du service du travail obligatoire en 1943, apparaissent les premiers maquis dans l'Ain conduits par le capitaine Romans-Petit. Au son des chants résistants, le visiteur découvre leur vie quotidienne et la discipline imposée aux jeunes maquisards.

La mission interalliée : Suite au défilé du 11 novembre 1943, les Britanniques, déjà informés de l’existence des Maquis de l’Ain, décident de soutenir l’action des maquisards avec la mise en œuvre de la Mission Marksman. Des reconstitutions successives accompagnées du commentaire d’un ancien maquisard et d’un agent anglais expliquent l’organisation de ces parachutages alliés.

Le sabotage : A partir du Débarquement allié le 6 juin 1944, le Maquis reçoit l’ordre d’appliquer le Plan vert. Dès lors, les sabotages se multiplient. Le visiteur pourra découvrir une collection exceptionnelle de matériel reconstituant la panoplie du parfait saboteur.

La Déportation : Salle essentielle dans le musée, elle offre au public une vision globale de la question. De nombreux objets, documents, et photos témoignent de la vie concentrationnaire. La plupart proviennent de dons d’anciens déportés.


Le film : L’Ain dans la tourmente

Le musée propose également aux visiteurs de découvrir la période de l’Occupation sous un angle très local avec la présentation d’un film composé d’images d’archives inédites tournées dans le département de l’Ain entre 1940 et 1944. On y découvre notamment la visite du maréchal Pétain à Bourg-en-Bresse en 1942, la vie au maquis, le défilé du 11 novembre 1943 à Oyonnax, la Libération…





Site du Musée
http://patrimoines.ain.fr/n/musee-de-la-resistance-et-de-la-deportation/n:809

Système de propulsion de l'époque ! (pièce du musée)
Système de propulsion de l'époque ! (pièce du musée)
Pierre MARCAULT racontant l'histoire du maquis ...
Pierre MARCAULT racontant l'histoire du maquis ...
Lexique des sigles

Informations complémentaires

'

 (jpg - 79 Ko)

3 montée de l'Abbaye, 01130 Nantua - France
Tél. + 33 (0)4 74 75 07 50

Ouverture du MRDA

Du 1er mars au 15 novembre

Tous les jours de 10h à 12h30 et de 13h30 à 18h.
Musée fermé le mardi. Musée fermé le 02 avril, le 1er mai, le 21 mai et le 1er nov. 2018.

Groupe sur réservation

Tarifs


Amis du musée de la résistance de Nantua
Partagez sur les Réseaux Sociaux